Google+

mardi 21 avril 2015

Suis-je une mauvaise blogueuse ?


Hello tout le monde

Être une blogueuse, que l’on soit modeste ou très connue, c’est aussi s’interroger, se remettre en question et très logiquement se comparer.
 

On en parle ? C’est parti !

Y a-t-il un modèle de blogueuse beauté ? Se ressemblent-elles toutes ? Est-ce que j’y corresponds ? Est-ce que j’en ai envie ? Voilà le genre de question que je peux me poser. J’ai parfois l’impression qu’il y a des commandements tacites pour la bonne blogueuse beauté.


Le blanc c’est LA couleur que l’on retrouve dans tous les blogs connus. Tout y est épuré, design, parfait. Je trouve ça souvent joli même si le blanc, surtout le soir, me brûle les rétines. Moi, ce que j’aime, c’est la couleur, toutes les couleurs, fluos, pastels, neutres, vives : TOUTES. Sans couleur sur mon blog, je me sentirais fade, triste, vide. Alors j’en ai placé partout, peut-être trop pour certaines, mais c’est ce qui me plait et chaque fois que vois tout cela, ça fait bizarrement pétiller mon cerveau et j’adore ça.


Adobe pour ceux qui ne connaissent pas c’est la marque sous laquelle on retrouve Photoshop, Illustrator, DreamweaverAu quotidien j’utilise Photoshop, et Illustrator ponctuellement. Je n’ai suivi aucune formation dans le domaine, je n’ai eu aucun ami pour m’expliquer comment faire des choses complexes avec, je suis totalement autodidacte. Alors, probablement que ce que je fais n’est pas forcément parfait, ni dans la norme d’un blog-beauté classique, mais ce que je fais me plaît et à revoir mes premiers articles je note une évolution.


Mes 22 ans sont loin aujourd’hui, et malgré le fait que ne pense pas être une vieille peau aigrie (j’espère ne jamais l’être), je ne peux pas avoir la même vision des choses. Je ne prétends pas être mieux ou moins bien que les blogueuses beaucoup plus jeunes, mais je pense que souvent je prends du recul par rapport aux choses. Je vois parfois mieux les rouages de la mécanique du monde de la beauté. Je vis également dans une petite ville de province (je le vis bien) et forcément ça complique un peu ma vie de blogueuse. Je n’ai pas accès à tout ce que je voudrais. Par exemple, le dissolvant 1 seconde de Bourjois ou les shampoings secs Batiste ont mis presque un an à arriver dans ma région. Difficile donc de vous présenter des nouveautés ultras récentes dans ce cas. De même, en dehors de Séphora, Kiko, Nocibé et compagnie, on tourne vite en rond dans ma région.


Clairement, je n’en ai pas les moyens. Et puis je pense aussi à la globalité des lecteurs/lectrices. Présenter sur son blog, 3 fois par semaine, du Dior, Chanel ou que sais-je c’est sympa. Moi-même, j’aime bien connaître les nouvelles collections mêmes si je ne les achète pas. Mais quand je vois des blogs ou l’on retrouve des marques de luxe sur 3 articles sur 4, je me demande à qui ce genre de blog s’adresse. J’essaie de vous présenter des produits plus ou moins abordables pour que chacun puisse y trouver son compte.


Les partenariats, ce sujet sensible. Qu’on les refuse, les trie, les accepte tous ou que l’on n’en ait pas du tout c’est toujours un sujet discuté, car la problématique réside dans le fait de parler le plus objectivement possible d’un produit que l’on a reçu gratuitement. Personnellement, je n’ai rien contre les partenariats. J’en ai déjà eu quelques-uns, mais je ne vais pas les chercher. Je suis mal à l’aise avec cette action de quémander et je trouve mon blog trop modeste pour pouvoir en bénéficier. Quand une marque me contacte, au moins je suis sûre qu’elle m’a choisi (parmi un groupe de blogueuse, je ne suis pas naïve), mais elle a pu parcourir mon blog et a décidé qu’elle avait envie que nous travaillions ensemble. De mon côté, je n’accepte les partenariats que de marque et de produit qui pourraient m’intéresser et donc vous intéresser. J’essaye de vous en parler à la fois avec un œil neuf, mais également avec un test du produit sur au moins un mois (pour les produits cosmétiques) et de façon objective, quitte par exemple, à notifier un packaging peu adapté ou une senteur qui ne plaira pas au plus grand nombre. Je précise également toujours si la marque m’a envoyé le produit.


J’ai essayé, je vous jure que j’ai essayé, mais je ne m’y fais pas. Quand la mode est arrivée, je me suis acheté quelques tartelettes sur internet. J’ai essayé de choisir des odeurs qui pourraient me plaire. Vu que l’on vantait les parfums si extraordinairement proches des odeurs dont cela s’inspirait, j’en attendais beaucoup. Sauf que quand tout est arrivé j’ai trouvé les odeurs grossières, lourdes et surtout chimiques. Je les ai utilisés pour me convaincre, mais à part l’impression de baigner dans une odeur de produit pour les toilettes  (dixit Mr Récréations) il n’y avait rien d’agréable. J’avais même très vite mal à la tête. On pourrait penser que mon avis a été un peu rapide, mais ce week-end justement de passage dans une jardinerie, je suis tombé face à un meuble Yankee Candle, j’ai pu donc sentir de nouveaux parfums et confirmer mon avis : Yankee Candle ce n’est pas pour moi. Je préfère largement des bougies et senteurs d’intérieurs françaises : Durance, Quali-Art


Si vous likez ma page Facebook, ou si vous me suivez sur Twitter, vous verrez qu’en dehors de mes relais d’article, et de quelques partages d’articles traitant de la beauté je suis assez silencieuse. Pourquoi ? Parce que je n’aime pas les réseaux sociaux ? Non pas du tout, car j’ai des comptes perso sur lequel je suis plutôt active, mais que je réserve à mes proches. C’est peut-être mon âge qui parle, mais j’ai du mal avec les blogueuses qui nous partage TOUTE leur vie sur les réseaux sociaux de blog. Je n’ai pas de soucis avec le fait que l’on Instagrame ses achats, une photo de ses vacances, ect… Mais quand on commente toutes les émissions de télé-réalité sur son fil de blog, que l’on partage de façon véhémente ses opinions politiques sur Twitter, oui cela me dérange. Les réseaux sociaux d’un blog doivent pour moi se différencier des réseaux sociaux privés, car personnellement en tant que lectrice c’est rédhibitoire. Il y a beaucoup de blogueuses/youtubeuses que je ne suis plus, car soit elles ont partagé des idées politiques que je ne partage pas, soit je me suis questionné sur leur capacité d’analyse comparée à la quantité de télé-réalité qu’elles ingurgitent. Il y a des choses que l’on a pas forcément envie de savoir, gardons un peu de mystère. Je sais que je suis peut-être dure dans mes propos, mais je pense que beaucoup de filles ne se rendent pas compte que les gens n’oublient pas ce que l’on poste surtout si l’on est connu et même si cela a été supprimé. Tout cela pourra très aisément ressortir plus tard et causer des dégâts.


Où trouvez-vous le temps ? Moi même qui ai beaucoup trop de temps libre, je ne peux pas. Tout d’abord parce que j’ai une maison à m’occuper et ensuite parce qu’après 2 ans de blog je n’ai pas 6 idées par semaine. J’essaye de vous publier au moins un article par semaine, il y a parfois des articles plus court ou plus long, mais à chaque fois j’essaye de faire les choses bien. Même pour un article sur les nouveautés, je prends le temps de récupérer toutes les images individuelles, les annoter, les combiner, ect.. Rarement, un article me prend moins de deux heures de la rédaction à la publication. Souvent, j’y consacre plusieurs jours. J’essaye de miser sur la qualité plutôt que la quantité. La récompense c’est les visites et les compliments que je reçois sur les articles qui m’ont demandé plus de temps.


Mon visage ? Ne cherchez pas, vous ne l’avez jamais vu. Pourquoi ? Parce que j’ai envie de rester anonyme, mais aussi parce que je ne suis pas dans la norme beauté actuelle. Comme me le confirme un tableau du musée d’Orsay qui me ressemble beaucoup, j’ai un physique plus adapté au 18/19eme siècle qu’à aujourd’hui :) Rien de larmoyant dans mes propos, je m’aime telle que je suis, mais je suis consciente que, fasse aux canons de beauté actuels, je suis dans la zone négative. De ce fait, je n’ai pas envie de m’exposer à la critique sur quelque chose que je ne peux pas contrôler : mon physique.


Vous vous doutez bien que, comme plus haut je vous ai expliqué que premièrement je n’ai pas beaucoup de partenariat, et deuxièmement je ne montre pas mon visage, je ne reçois pas d’invitation à des événements blogueuses. Au début du mois de mai, grâce à mon cher ami Romain (qui se fait discret sur le blog du fait d’un nouveau travail), je vais participer à un atelier beauté dont je vous reparlerais après qu’il ai eu lieu. J’angoisse un peu à l’idée même si j’ai très envie d’y participer, car je ne sais pas du tout comment se déroule ce genre d’événement. J’avais pensé arborer une pancarte Je viens en paix. Qu’en pensez-vous ? :)

Au final, suis-je une bonne blogueuse ? Nous ne sommes pas toutes des clones, et beaucoup d’entre nous ont énormément de choses à apporter à la communauté. Je ne pense pas être ni la meilleure, ni la pire blogueuse beauté du monde. Je fais les choses avec mon cœur et j’essaye de vous proposer des choses intéressantes et attractives. Parfois, j’arrive à capter votre attention, parfois non et je dois me remettre en question. Mais l’important dans tout cela, c’est le partage et la communication que j’ai avec vous :)


10 commentaires:

  1. Bonjour, c'est congruent ;-) je prépare une chronique : je suis une blogueuse en papier ..Nous avons beaucoup de point commun.. tu liras. Beau mardi

    RépondreSupprimer
  2. Moi j'ai un blog à dominante blanche et je le trouve chouette, ton blog tout coloré :) .

    RépondreSupprimer
  3. bon j'avais écrit un long commentaire, mais il a buggé à la validation.
    Tant pis ! c'est un bon article !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Mais du coup, j’aurais bien aimé lire ton long commentaire :)

      Supprimer
  4. Bonjour, j'ai adoré cet article car je me retrouve un peu dans ce que tu dis sur toi en tant que blogueuse et voulais faire un article mais je me suis ravisée j'ai juste intégré dans un article que " la blogosphère pouvait être très cruelle c’est comme la cour de récré au collège et il y a souvent 2 gros clans : les populaires et les autres".
    PS : j'adore le rose partout sur ton blog !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton gentil commentaire :) Cet article je l’avais dans la tête depuis un moment. J’ai un peu hésité et je me suis dit que je n’avais rien à perdre. Si les gens apprécient ce que je fais, ils sont les bienvenus ici, si ce n’est pas le cas ils trouveront probablement leurs bonheurs ailleurs. :)

      Supprimer
  5. Bonjour,
    je vais régulièrement sur ton blog & j'adore tout simplement ce que tu fais.
    Ton article est juste top! j'ai beaucoup ri car c'est vrai et frais.

    Je trouve qu'il y a tellement de vrai dans ton article! J'ai 22 ans et j'aime tout autant ton blog qui conserve "ton anonymat" et qui est colorié joviale et avec tant de simplicité. Que les bloggeuse mode "qui ont plusieurs nouveauté par semaine", un style épuré & design.

    Mais malgré tout on devrait voir plus de blog comme le tiens DEFINITIVEMENT! Car comme tu l'as évoqué dans ton article les bloggeuses avec des partenariats où encore les produits de luxe souvent mis en avant sur les blog cela ne correspond plus vraiment à la majorité des lectrices.

    Bonne soirée
    Aude.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, merci, merci :) Ton commentaire me fait chaud au cœur. Je suis ravie de savoir que j’ai une fidèle lectrice et je te remercie de tes visites régulières. Je ne suis donc pas seule à penser tout ça ;). Tous tes encouragements me motivent et m’aident à continuer. Merci encore :)

      Supprimer