Google+

mercredi 28 août 2013

Péremption, Hygiène : Tout savoir sur nos produits


http://recreationsdesophie.blogspot.fr/



Hello tout le monde


Nous avons toutes et tous un certain nombre de produits dans notre salle de bain qui attendent leur tour et s’entassent. Combien de temps pouvons-nous les conserver ? Comment bien les conserver ? Et l’hygiène dans tout ça ? Voilà ce dont je vais vous parler aujourd’hui.

C’est parti ! 


Tout d’abord la règle absolue à observer pour tous vos produits :

Conservez-les à l’abri de la lumière, de la chaleur, de l’humidité. Pourquoi ? Car ses trois facteurs favorisent la prolifération des bactéries, notamment si le contenant est transparent. Ses méchantes petites bébêtes peuvent provoquer des irritations, des boutons, voire bien pire dans des cas extrêmes. Une chaleur excessive ou une humidité trop grande peuvent aussi modifier l’aspect de vos produits et donc le résultat escompté.



La date de péremption d’un produit existe sous deux formes.




http://recreationsdesophie.blogspot.fr/Sous la forme d’une date visible souvent placée en haut du tube . C’est le moyen le plus facile de la connaitre, mais malheureusement c’est le moins rependu. Cette forme n’est malheureusement obligatoire que sur les produits qui ont une durée de vie supérieure à 30 mois. 
 

http://recreationsdesophie.blogspot.fr/

Pour tous les produits dont la Période Après Ouverture (PAO) est inférieure à 30 mois, nous avons affaire à notre ami le petit pot. Vous le retrouvez sur tous vos produits ou sur leurs emballages. Il représente un pot ouvert ainsi qu’un chiffre suivit d’un M.
Ici par exemple en théorie le produit devra être utilisé 18 mois après ouverture. Il n’est pas difficile de comprendre l’intérêt économique qui se cache derrière tout cela. Si je n’ai plus aucune idée de la PAO de ma poudre, j’aurai tendance à en racheter une autre par sécurité.


Seulement l’industrie cosmétique tient à votre santé, mais aussi à prospérer. Il faut donc différencier les différentes formes de péremption :

Péremption pour des raisons de sécurité : Certains produits s’avéreront dangereux s’ils ne sont pas utilisés dans leurs PAO. Ex : les produits solaires.

Péremption pour des raisons juridiques : Vous utiliser votre contour des yeux au bout de 14 mois au lieu de 12 et vous développer une irritation à l’œil ? Impossible de vous retourner vers la marque qui vous opposera la PAO.

Péremption pour des raisons économiques : Une question simple. Vous avez acheté la Naked 1 ou 2 ? Si oui en théorie l’endroit où elle devrait être, c’est votre poubelle vu ses 12 mois de PAO. La jeter pour ? Pour en racheter une autre, bien sûr ! 




Il est à noter que les produits certifiés Bio ou d’autre produit visant à être plus « naturel » suppriment les conservateurs de leurs produits. Normalement, la mention apparait clairement sur le produit. Dans ce cas, la PAO devient beaucoup plus courte (6 mois ou moins en général.)


Voyons pour chaque type de produit quel type de péremption s’y applique et les règles d’hygiène s’y rattachant.

http://recreationsdesophie.blogspot.fr/

S’il n’y avait qu’un seul domaine dans lequel il faut impérativement respecter les PAO c’est les produits solaires. En effet, des études ont prouvé que l’indice d’une crème utilisée d’une année sur l’autre aura diminué. Votre crème indice 50 de l’année dernière ne vous protègera peut être plus, qu’avec un indice 20. De même, les trop fortes différences de température peuvent avoir une incidence sur la diminution de la protection solaire. Le meilleur conseil que je peux donc vous donner, c’est de jeter votre crème une fois l’été terminé. On ne plaisante pas avec la protection solaire.


http://recreationsdesophie.blogspot.fr/


Si par curiosité vous regardez l’emballage d’une de vos crèmes, vous verrez que le premier et donc majoritaire composant de vos produits sont l’eau. Les produits à base aqueuse sont ceux qui ont le plus de chance de se détériorer et contenir des bactéries. 
Pour limiter les risques, il faut :

— Utiliser votre crème d’une seule traite après ouverture

— Un contenant opaque

— Une bonne conservation

— Bien refermer après usage

— Privilégier, les flacons-pompe et les tubes au pot pour ne pas mettre les doigts dedans, ou utiliser une spatule.

S’applique également aux sérums, lotion…

http://recreationsdesophie.blogspot.fr/
  

Comme les crèmes, ils sont aussi principalement composés d’eau. Il est donc préférable de se limiter à un shampooing et un gel douche à la fois. Ses derniers étant d’autant plus exposés à l’humidité et donc à de possible moisissure et champignons (glam time).


http://recreationsdesophie.blogspot.fr/
  
Contenant de l’alcool dans la plus grande majorité de leur composition, leur durée de vie est beaucoup plus longue.  Toutefois, il faut les conserver loin de la lumière et de la chaleur car cela peut avoir un effet sur la senteur du parfum qui peut « tourner ».

http://recreationsdesophie.blogspot.fr/


Sous forme solide pour une bonne partie du maquillage existant, la PAO n’en est donc que rallongée. Cependant sur certains produits le doute peut persister comme par exemple le Benetint (blush sous forme liquide). Dans le doute référez-vous à la composition. Si l’eau est l’un des premiers ingrédients (le cas du Benetint), c’est alors un produit « à risque » qui ne vous durera pas aussi longtemps qu’un produit solide.

Si ses derniers, ont une PAO plus grande, il n’empêche que pour bien les conserver, il faut adopter quelques règles.

Pour une bonne conservation de votre maquillage, évitez également la chaleur, l’humidité, les différences de température et la poussière. Les trois premiers facteurs sont susceptibles d’altérer l’aspect et la pigmentation de vos produits. Ouvrir un RAL qui a fondu du fait de la chaleur n’est jamais une expérience des plus agréable. La poussière, la chaleur et l’humidité quant à elles, favorisent l’apparition des bactéries. Qui dit bactéries, dit rougeurs, boutons, irritations, inflammations de la partie concernée (peau, yeux, lèvre…)

De même, il est essentiel de ne pas « prêter » ses cosmétiques. La personne peut en effet avoir un souci (herpès, conjonctivite) que vous récupérerez une fois votre produit restitué.



http://recreationsdesophie.blogspot.fr/



Il n’y a pas réellement de péremption pour les pinceaux et accessoires. Pour autant, il faut les converser dans de bonne condition et surtout, veillez à ce qu’ils soient toujours propres. De même, quand vous êtes malades ou mal en point (rhume, plaque de boutons, conjonctivite…) bannissez vos pinceaux. Utilisez le plus possible vos mains (lavées avec un produit antiseptique si possible) pour les produits où vous n’êtes pas en contact direct (fond de teint). Pour le mascara et les fards à paupières, je vous conseille les applicateurs à usage unique. Voir ici et .



http://recreationsdesophie.blogspot.fr/



Ce sont les Warriors de notre salle de bain. De vos produits c’est ceux que vous garderez et qui résisteront le plus longtemps. Toutefois, pour qu’ils résistent sur la durée, conservez les droits, à l’abri de la lumière et de la chaleur. À chaque utilisation, laissez les ouverts le moins de temps possible. Le solvant s’en évapore à chaque ouverture et au final le vernis devient pâteux et difficile à appliquer.
 



Au final, on en vient à admettre que nos salles de bain sont les derniers endroits où conserver nos cosmétiques. Et pourtant, c’est là que la plupart d’entre nous les conservent. Si vous avez de la place, privilégiez votre chambre pour votre maquillage et vos crèmes. On ne peut pas toute faire cela (moi la première). Dans tous les cas, si un de vos produits change d’aspect, de couleur, d’odeur jetez-le sans réfléchir. Vous vous éviterez des ennuis futurs, même s’il s’agit d’un produit qui a couté un bras. Votre santé est toujours plus importante.


Je crois avoir fait le tour de l’ensemble des produits cosmétiques que nous pouvons utiliser. Sur ceux, avant que vous ne couriez vérifier si votre crème ne date pas de 1999, je vous souhaite une bonne fin de vacances. Ce billet sera probablement le dernier du mois d’août. Bonne rentrée.

http://recreationsdesophie.blogspot.fr/


Note : Deux très bons documents de l’Afssaps m’ont servi de documentation pour mon article. Ici et .


 

6 commentaires:

  1. Super article! Effectivement je me pose pas trop la question sur la péremption de mes produits. Pas bien... Malgré tout je respecte bien les conditions de conservation. Je ferai beaucoup plus attention aux dates mentionnées sur les produits.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :). M'étant interrogée sur les dates de péremption de mes propres produits, je me suis dit que cela pourrait vous intéresser.

      Supprimer